Onction des malades

Onction des malades: Un sacrement qui ne fait pas mourir

Un des sept sacrements qui est moins destiné à préparer les malades à la mort qu’à les fortifier afin qu’ils vivent.

 

Le Seigneur Jésus s’est fait proche des souffrants et des malades. St-Jacques nous rappelle que dans les premières communautés chrétiennes, il y avait aussi cette attention aux malades. St-Jacques dit dans sa lettre : Si l’un de nous est malade qu’il appelle les prêtres de l’Église…  (St-Jacques 5. 13-16.)

 

Ce sacrement est pour toute personne ayant une maladie « sérieuse » ou « chronique » ou toute personne ayant un certain âge qui sent ses forces diminuées.

 

Celle-ci peut ainsi unir ses souffrances à celles du Christ et contribuer au bien du peuple de Dieu.

 

Le geste essentiel de ce sacrement est une onction avec l’huile des malades, bénie par l’évêque, que le prêtre applique sur le front et les mains de la personne